Ma petite mamie, et les cartes postales

  Il y a exactement un an jour pour jour que je n'ai pas écrit sur mon blog. Au final tout est lié.

 


Il y a exactement un an jour pour jour que je n'ai pas écrit sur mon blog. Au final tout est lié.

 Depuis petite j'ai toujours aimé écrire, même si je fais plus de fautes d'orthographe aujourd'hui, à 28 ans, qu'en maternelle. Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous n'êtes sûrement pas passé à côté de la perte de ma grand-mère. Ma grand-mère nous a quitté le 14 décembre 2020. En écrivant cette phrase, j'en ai déjà les larmes aux yeux. Le deuil fait partie de la vie, le mien est très long, et encore douloureux.Ma grand-mère a toujours énormément compté pour moi, nous étions très proche. Ce n'est pas forcément d'elle donc je vais vous parler aujourd'hui, mais d'un projet qui m'anime depuis quelques mois, et que je fais, notamment pour elle. C'est notamment pour ça que je dois aussi vous raconter ma vie et comment nous en sommes arrivés là.


Durant l'été 2020, ma grand-mère a fait une mauvaise chute, suite à ça elle a dû être hospitalisé. Au début, nous pensions que c'était seulement l'histoire de quelques semaines avant qu'elle ne puisse rentrer chez elle. Pour vous re situer, à cette époque là, tout le monde ne parlait que du Covid. Nous n'avions pas le droit de faire plus de 20km autour de notre domicile, nous n'avions pas non plus droit de rendre visite à des personnes hospitalisées... BREF. Autant vous dire que ce fut très compliqué pour moi de gérer tout ça, et cette distance.

Heureusement que le téléphone existe... Avec ma grand-mère, nous avions pour habitude de vous envoyer des cartes postales. Depuis petite, j'en envoie à tout le monde. Dés que je pars en vacances, en week-end... Mais avec ma grand-mère, c'est devenu un rituel. 

Quand j'ai aménagé au Pays basque il y a  maintenant sept ans, je me suis éloigné physiquement de ma grand-mère, mais seulement physiquement, car nous nous appelions deux à trois fois par semaine, et je lui envoyais une carte par mois, via la poste.

Plus le temps est passé et plus je suis me suis mis à lui envoyer des cartes postales. Plus seulement quand je partais en vacances ou en voyage, mais deux à trois fois par mois, voir une carte par semaine. Lorsqu'elle fut hospitalisé, elle n'a plus pu m'en envoyer, mais moi, j'ai continué, à maintenir notre lien via ses cartes postales. 

Dans les mois qui ont suivi, les médecins nous ont dit que ma grand-mère ne pourrait plus être autant autonome qu'avant, ( bien qu'elle ai toute sa tête et toute sa conscience). Nous avons donc dû prendre la dure décision de la faire entrer dans un EHPAD. Dans notre malheur, nous avons eu de la chance car elle a pu intégrer un EHPAD à quelques kilomètres de chez ma mère. Malheureusement pour moi la direction étant catastrophique, je n'ai presque pas pu aller la voir, merci le Covid, merci de restrictions BREF.


Un dimanche, j'étais au téléphone avec Mamie quand elle m'a dit cette phrase qui m'a marqué : tu sais ma chérie on fait des jaloux et des jalouses ici il y en a beaucoup qui sont jaloux quand il me voit recevoir mes cartes postales toutes les semaines. À ce moment-là on a rigolé. Un mois après, j'ai reçu le coup de fil le plus dur de ma vie, ma maman, m'a annoncé  que ma grand-mère était parti. Ce fut soudain, La veille tout allait bien et elle était plus contente au téléphone.

Quelques mois plus tard, j'ai eu besoin de faire du tri chez moi et de me séparer de pas mal de choses. En rangeant un placard je suis retombé sur une grosse pile de cartes postales, que j'avais prévu d'envoyer à Mamie. Je lui en envoyé tellement, que j'avais anticipé en en  achetant à l'avance pour ne pas faire de doublon, car ma mamie prenait le temps de toutes les exposés dans sa cuisine à la maison, puis dans sa chambre, à l'EHPAD. 

Inutile de vous dire que cette trouvaille m'a fait fondre en sanglots. Mais j'ai fait une Story sur Instagram pour les offrir à quelqu'un, et c'est l'une d'entre vous qui est venu les récupérer pour les envoyer à son tour à sa grand-mère, qui s'appelle comme la mienne, Simone. 

Depuis quelques temps, et encore plus depuis ce drame, je ressens le besoin de faire des choses pour moi, et de prendre le temps de faire des choses qui ont un sens. Durant le Covid et la crise, on a souvent entendu parler de la jeunesse, qui n'a pas profité etc.  Moi, dans ce malheur, je me suis rendu compte de toutes ces personnes qui sont en en EHPAD, en maison de retraite et compagnie. Certains étaient déjà très seul avant cela, mais d'autres, subissent encore cette crise, et n'ont plus de visites.


 Et c'est là que ce projet est né. J'ai commencé à en parler à mes proches, et en fin d'année, je me suis dit que c'était le moment de lancer mes petites idées. A la base, je voulais faire ce projet seule, mais une marque que j'adore s'est proposé de m'accompagner. Alors, on ne parle clairement pas d'argent dans tout ça, je préfère le dire de suite. Mais chaque personne impliqué dans ce projet prend sur son temps personnel, et la marque, POPCARTE,  nous offre toutes les impressions.


3 à 4 fois par an, nous allons sortir des cartes postales, illustré par mon ami Anne Laure, de Bonjour darling. En amont, j'ai pris le temps de contacter certaines d'entre vous qui me suivent sur Instagram, et qui travaille dans des EHPAD, dans les maisons de retraite, dans les centres de repos… Avec vous, nous échangeons sur les différents besoins des personnes que vous côtoyez dans la vie de tous les jours. Par exemple en échangeant à lui d'entre vous, j'ai appris que dans son service il y a plus de 25 personnes âgées qui ne reçoivent plus de visites depuis 2019. 

Nous avons donc pris le temps d'échanger et grâce à ça je sais que, par exemple, Janine, 82 ans, adore les pivoines et regarder Plus belle la vie. C'est là que mon projet prendre son sens. 4 fois par an, je vais vous proposer à vous, personnes qui habitent pas loin de chez moi, de nous réunir au bureau, pour partager quelques heures à écrire nos cartes postales pour des personnes qui sentent seules.  

Nous avons pour l'instant pensé à des thèmes forts comme le début de l'été,  la fête des grands-pères, la fête des grands-mères, et les fêtes de fin d'année. Cela sera également l'occasion pour nous de vous rencontrer, et de passer un agréable moment autour de quelques gourmandises et surtout, de prendre du temps pour envoyer des pensées positives à des gens qui se sentent seul et qui en ont besoin. 


Je tiens à remercier Popcarte, cette marque avec qui je travaille depuis plus de cinq ans maintenant, et qui s'est proposé, sans arrière-pensée et sans rien demander, de nous aider à créer nos cartes postale, et nous offrir les impressions, ( car on parle quand même de milliers des cartes postales à l'année), mais surtout, mon ami Anne Laure qui va les illustrer tout au long de l'année.

J'espère que ce projet vous plaira, et que ça sera pour nous l'occasion de passer un bon moment ensemble. Je vous en dirai plus en temps et en heure sur Instagram, pour tenir au courant des dates et compagnie, merci d'avoir prit le  le temps de me lire.






You Might Also Like

8 commentaires

  1. Cet article est trés touchant, et je viendrais avec plaisir à cet atelier ! Bravo

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour cet article, il fait sens à ma propre histoire avec ma grand mère qui nous a quittée fin Janvier. Merci pour tout ça, tu es une femme extraordinaire!
    je n’habite pas sur la côte basque, mais je me ferais un plaisir de relayer les infos et si je peux participer de loin c’est avec plaisir ♥️

    Belle soirée

    @jeanneetmoi_

    RépondreSupprimer
  3. Ce projet est à ton image, rempli de cœur, d’amour et de générosité.

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique initiative. Je te suis x1000 mais à distance malheureusement. Soutien puissance max à toi ! Bravo 💓

    RépondreSupprimer
  5. Bravo encore une fois pour ton implication et ton altruisme envers ceux qui en ont le plus besoin 🫶🏻

    RépondreSupprimer
  6. « Tout est lié ».
    Aujourd’hui, j’ai appelé mon papi et sa chérie Simone, concernant justement une carte postale que je viens de leur envoyé et qu’ils viennent juste de recevoir.
    Je suis également partante pour ce très beau projet.
    J’ai lu cette article avec comme fond (aléatoire) Hiba de Worakls, qui se fondait parfaitement avec la lecture de cette article. J’ai clairement versé ma petite larme 🫣

    RépondreSupprimer

Tu cherches quelques chose ?